Dream Kingdom

~* Venez incarner votre personnage préféré de DA/Manga ... *~
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les chasseurs de monstres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Axel
Modéracoeur
Modéracoeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 909
Age : 29
Mission : Rejoindre quelqu'un
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Les chasseurs de monstres   Mer 26 Mar - 20:24

Chapitre 1 : Le commencement



Notre histoire se situe dans un âge où magie puissante et guerrier légendaire avait place dans la vie, où créatures extraordinaires vivaient dans les contrés.

Mais prenons la direction d’un petit village de chasseur où, comme chaque année, on célèbre le rituel de Xian qui consiste à affranchir les jeunes chasseurs devenue adulte durant l’année. Beaucoup d’apprentis chasseurs chasseur attendent se moment avec impatience. Aujourd’hui, ils recevront leurs armes de rituel et leur totem. Dans tout le groupe, il y a un apprenti qui rêve de se jour depuis tout petit… Son nom c’est Calik, pour lui la chasse de bête est comme une seconde peau.

- Calik, grouille toi la cérémonie va commencer sans toi !

Calik regarda à la fenêtre et voyait son amie Aleandra, apprentie chasseuse elle aussi, elle est brune, svelte et a un très charmant sourire, enfin c’est ce que trouve tout les jeunes de son âge. Entre Calik et Aleandra, c’est une vielle histoire d’amitié qui remonte depuis qu’ils étaient tout petit, Calik avait toujours protégé Aleandra quand elle avait des problèmes, lui cheveux brun clair comme sa cuissarde de chasseur, car secrètement au fond de lui, il y avait autre chose que de l’amitié.

- Oui j’arrive, attends moi…

Calik pris son packtage et ses armes d’apprenti, ses deux vielles épées, et descendit quatre à quatre les escaliers pour arriver dehors près de Aleandra.

- Enfin le grand jour. Fit notre héro

- Oui, je vais enfin pouvoir changer d’arbalète. Répondit Aleandra

- Moi c’est mes deux épées en os.

Ils marchèrent dans le village pour arriver sur une grande place, là où aller commencer le rituel de Xian. Tous les clans de chasseur étaient là, le clan des Kain dont tous les membres avaient pour totem le loup, le clan Maluxis à pour totem l’aigle, c’est les meilleurs éclaireurs du village, et bien d’autre.

Les clans sont comme une seconde famille, si un apprenti avait pour totem un loup, il était automatiquement pris dans le clan Kain.

- Approché, le rituel de Xian va pouvoir commencer. Fit le chez du village. Que nos apprentis chasseurs s’avancent un par un pour recevoir leur armes et leur totem devant le sage chasseur ici présent.

Le sage chasseur est le seul qui a réussi à chasser deux wyverns à lui tout seul, tout le village éprouvait du respect pour lui. La file se format devant lui, et notre héros était deuxième dans le file suivis de Aleandra.

Le premier s’avança vers le sage, rendit ses armes.

- Jeune Gorde, voici ta nouvelle épée, l’épée de feu, quand a ton totem, tu seras avec le clan Grimm, donc ton totem sera l’Ours, ta puissance et tes coup sont précis et font mouche assez souvent, ce clan te permettra de te développé comme il le faut.

La foule acclama Gorde et il rejoignit sa nouvelle famille, qui lui fit la marque de l’ours sur son épée.

Au tour de Calik de s’avançait, il remit les armes d’apprentissage.

- Calik, ton destin sera spécial, tien voilà tes nouvelles épées, en écaille de wyverns, tu seras dans le clan de Xantiak. Le clan de la Wyvern.

La foule fit silence, personnes n’applaudissaient ou ne criaient son nom. Personnes de se clan étaient présent, il se mit sur le coté, un peu triste mais un peu curieux car on lui avait pas dit d’explication sur se choix.

- Aleandra, tu es comme Calik, donc voici l’arbalète du Raptor, qui te permettra de recharger plus vite. Tu seras une Xantiak aussi. Clan de la Wyvern.

Même scénario pour elle, elle rejoignait Calik mais elle aussi voulait savoir plus sur se clan.

Toute la cérémonie défila, les apprentis fut partager dans les divers clans. Mais pour nos héros, aucun des représentants vinrent les trouver. Comment pourraient-ils évoluer si personne n’étaient là pour eux. Suite chapitre 2 : Donnez-moi une explication !





Chapitre 2 : Donnez- moi une explication !



La cérémonie s’était terminé et tout le monde était partit célébrer la fin, mais Calik et Aleandra allèrent voir le Sage pour lui demander des explications.

Ils entraient dans la hutte de celui-ci.

- Mes chères enfants, je sais pourquoi vous venez à moi…

- Oui, grand Sage, pourquoi vous nous avez mis avec le clan de la wyvern, et que personnes du village soit aussi enthousiasme. Fit Calik.

- Il fut un temps ou le peuple t’aurai acclamé pour sa, mais un jour ou j’étais encore qu’un apprenti chasseur, une wyvern attaqua le village, tous les chasseurs le combattirent pour défendre le village… Tous sauf un groupe, le clan de la wyvern n’intervint pas, ils n’étaient pas dans le village, a ce moment, ils étaient tous en mission assez risqué. Les chasseurs du clan de la wyvern sont destinés à devenir les meilleurs chasseurs, mais malheureusement les villageois n’ont pas apprécié qu’ils n’étaient pas là au moment de l’attaque… ils furent bannit mais le rituel leur accordèrent encore des apprentis, mais il faut les retrouver…

- Comment ? Fit exciter Calik

- Je ne sais pas… Répondit le Sage

- Donc on fait partit du clan le plus mépriser du village. Fit Aleandra

- Le plus terrible, c’est que maintenant que vous faites partit de ceux-ci, vous êtes bannis aussi du village. Fit contrarier le Sage

- Quoi ???Hurla Calik. Ce n’est pas possible !!!

- Malheureusement, c’est ainsi. Rassemblez vos affaires et partez au plus vite.

Calik sortit de la hutte en colère, Aleandra voulu rajouter quelque chose mais ne dit rien et partit chez elle pour faire ses affaires.

Deux heures plus tard, nos héros étaient sur la place avec leurs sacs près à partir.

- Comment peut on me faire sa ? Fit Calik

- Te faire sa, et moi alors ? Répondit Aleandra

- Oui désolé, mais je ne comprends pas pourquoi on doit partir du village alors qu’on en fait partit depuis toujours.

Aleandra ne dit rien, elle savait que cela ne changerai rien pour leur sort. Mais la seule chose qui la préoccupe, c’est où aller, le monde est grand et eux, ils sont que deux.

Ils allèrent à l’entré du village, sur la route personnes ne prêtèrent attentions a eux. On tourna la tête pour pas les voir, Calik ne prêtait pas attention à ce qui considérer comme des traites. Mais pour Aleandra, ce fut la chose le plus dur de sa vie, arrivée aux portes, elle pleurait à chaude larmes.

- Tu vas bien… Fit Calik sans trop savoir ce qu’il pouvait dire.

- … Aleandra renifla et essuya ses larmes de ses joues rouges de colère.

Calik mit sa main au dos de celle-ci car les mots lui manquait, il savait pas quoi faire, jamais il avait vue Aleandra pleurer ainsi.

Aleandra regarda Calik et se serra contre lui.

Elle pleura longtemps, une fois le chagrin terminé, elle prit la carte et fit.

- Commençons par le nord.

- D’accord, mais faut se dépêcher avant que la nuit tombe.

Ils prirent leur sac et commença leur marche vers le nord. Comment vont-ils faire pour retrouver le clan de la wyvern ? Comment vont-ils faire pour traverser la forêt ?



Suite au prochain chapitre. Chapitre 3 : La forêt





Chapitre 3 : La forêt



Ils marchèrent pendant quatre heures sans arrêt, pour enfin arriver devant la forêt de Dahlia. Ils y entrèrent sans nul angoisse car la lumière du jour avait du mal a passé a travers les branches, Calik était déjà venu chasser ici avec son maître, mais c’était pour la collecte d’objets utiles. Quand à Aleandra, elle n’était jamais venue.

- Ne t’en fais pas, ils n’y a que des herbivores, les gianpreys (vélociraptor blanc) sont à l’extérieur des bosquets. Fit Calik

Aleandra voyait qu’il était confiant, mais elle ne le sentait pas du même œil. Ils dressaient leur tente dans une clairière, ils mangèrent et allèrent se coucher tout de suite après.

La nuit était déjà par Calik qui dormait tout de suite après qu’il est fermé les yeux, tandis qu’Aleandra n’arrivait pas à trouver le sommeil et resta éveiller. Le moindre bruit la fessait sursauter de peur. Elle pensa sans cesse aux gianpreys, à leurs crocs et à leurs griffes, les moindres bruits, son cerveau le rapporta automatiquement aux vélociraptors. L’inquiétude monta en elle, l’angoisse la crispa à un point qu’une crampe avait élue domicile en son ventre, puis un bruit de branches d’arbre la fit sursautait.

- Calik, Calik réveille toi, vite !!!Hurla Aleandra

- Hein… quoi ? Qu’est ce qui a ? Demanda Calik à moitié réveiller.

- Tu as entendu ses bruits, faut aller voir. Disait-elle en secouant Calik

Calik la repoussa et tira sa couche pour dormir

- Mais il n’y a rien ici… Si tu veux perdre ton temps à chercher le néant vas-y. Lui hurla Calik

Aleandra ne dit mot, elle prit son arbalète et sortit, mais au passage, elle fit :

- Crétin buté, dors, pense qu’a toi, mais te plaint pas si un jour tu as besoin de moi, ne vient pas pleurer pour mon aide.

Elle sortit de la tente, il fessait sombre, très sombre, impossible de voir très loin, elle arma son arbalète de balle explosive et marcha devant elle d’un pas lent et très silencieux. Un bruit attira son attention sur la gauche, elle pivota et ouvrit le feu. Sa balle explosa plus loin mais pas de cibles ennemis. Elle se retourna de l’autre coté, soudain elle prit un coup de poing dans le ventre et un coup de pied qui la fait volait plus loin, mais en vol elle était soulagé de voir que ce n’était pas des gianpreys, elle s’écroula près d’un arbre et remarqua des ombres s’approchaient d’elle, mais au moments de voir leurs visages, une autre ombres apparut devant elle, quand à Aleandra, elle s’évanouit car sa tête avait heurté le tronc massif du chêne qui lui tiens son dos…



Qui est cette ombre qui vint la protéger ? Comment cela va se terminer ?



Prochain épisode, chapitre 4 : le vrai pouvoir des écailles de wyverns.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel
Modéracoeur
Modéracoeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 909
Age : 29
Mission : Rejoindre quelqu'un
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Les chasseurs de monstres   Mer 26 Mar - 20:25

Chapitre 4 : le vrai pouvoir des écailles de wyverns.



- Mais qui êtes vous ? Fit Calik

- Vous êtes sur notre territoire, bande de morveux… Fit celui qui avait attaqué Aleandra

- Comment ??? Votre territoire, on est dans la forêt du village de Durnia.

- Petit effronté, tu oses me défier, moi, tu veux mourir. Ricana le brigand, puis il chargea Calik avec son sabre, Calik esquiva l’attaque et sorti ses épées, et mis sa garde.

Le brigand attaqua Calik, mais Calik fit qu’esquiver ses attaques ou les contra avec ses lames, le brigand toucha comme même Calik avec un coup de pied circulaire à raz-de-terre qui fit tombé notre héro et le brigand se jeta sur Calik et essaya de planté son sabre dans sa tête, Calik mit ses deux lames pour contré mais le brigand mit tout son poids et le sabre de celui-ci s’approcha de plus en plus.

Calik devait vite réagir mais son assaillant avait tout son poids sur le sabre et la mort s’approcha de plus en plus doucement. La lame était à dix centimètres de sa joue gauche, il faut réagir et vite.

Cinq centimètres, son cœur bat très vite, quatre centimètres, la sueur coule doucement sur son front, trois centimètres, la vie pour lui ne tient qu’à un fil, il faut qu’il est une idée et vite.

Deux centimètres, il voit déjà la lame lui ôter la vie, et soudain un flash, son esprit le fit retourner en arrière, quand il était avec son maître qui lui apprenait à chasser. Il était alors au chapitre contre les ours enragés, son maître allait lui expliquer comment se dégager d’un ours qui vous a fait tombez.

- Si l’ours se trouve sur toi, avec ses griffes contre tes lames, il est facile de se dégager. Laisse lui croire qu’il va t’atteindre, quand ses griffes sont assez proche, tu tourne ta tête vers la droite et tu pousse tes lames à gauche, ainsi l’ours est déséquilibré, et la tu lui plante tes lames dans le ventre, ainsi, le chasseur à eu sa proie… Il se fait tard, allons manger Calik

- Oui maître.

Oui maître, ces mots lui sembler raisonner en lui comme des ondes de chocs…

La lame était plus qu’a un centimètre, il fallait faire quelque chose, il essaya mais le devant lui c’est pas un ours, l’assaillant tient mieux l’équilibre, là maintenant, il panique car il vient d’user la seul idée qu’il avait, il pensait déjà à sa mort, il concentra ses dernière force…

Et là, le miracle, ses lames commença à briller de mille éclats et la force de Calik décupla très vite…

Il tourna sa tête et poussa, non pas sur le coté mais dans les airs, le brigand se retrouva en l’air, Calik, à la vitesse de l’éclair se releva, et sauta mettant ses épées sur les cotés, lui fessant paraître pour un dragon qui décolle aux yeux du brigand. Calik planta ses deux lames dans le ventre de son ennemi, et retomba au même endroit où quinze seconde avant il fallait d’un cheveu pour qu’il meurt. La dépouille du voleur retomba lourdement au loin. Les autres brigands prirent la fuite, les lames de Calik s’éteignait et au même moment il s’évanoui épuiser de son exploit.

Aleandra se réveilla et vit le cadavre du brigand, et puis elle vit Calik, même dans le noir, elle le reconnu notre héro, elle essaya de se lever pour le rejoindre mais encore sonner elle tomba, elle rempa pour rejoindre Calik et arrivait à lui et lui prit son pouls et quand elle vit qu’il était en vie, elle s’écroula sur lui, la fatigue la aussi affligé. Ils passèrent la nuit à la belle étoile malgré leur volonté, mais ils dormirent jusqu’au matin…



Il faudra continuer à marcher car tel est notre vie…



Suite au prochain chapitre : chapitre 5 Le miracle ?




Chapitre 5 : Le miracle ?



Le soleil pointa le bout de son, et une éclairci réveilla Aleandra qui ouvra les yeux, elle vit les arbres, puis, regarda un peu à droite et vit aussi des arbres, elle essaya de se rappeler d’hier au soir mais ce fut assez vague, puis redressa la tête :

- S’il te plaît Aleandra, retire toi de mon ventre je peux plus respirer… Fit Calik

- Calik, mon Dieu s’est vrai, j’avais oubliée… Fit elle paniquait. Est-ce que sa va ?

- Je suis crevé mais sa va…

- Tu sais te relever…

Calik essaya de se relever mais s’écroula immédiatement après.

- Je suis trop faible pour me relever tout seul avec mon sac. Fit-il.

- Attends moi ici alors… Je reviens très vite… Fit-elle.

Aleandra courra vers le Sud de la forêt. Laissant Calik contre un arbre seul. Calik ouvra son sac et regarda de la nourriture, il trouva un champignon bleu, excellent pour une petite fatigue mais pour lui, il lui faudrait une centaine pour qu’il se retape. Il le mangea comme même, et puis il mit son sac sur le coté. Son esprit divagua aux grés des évènements d’hier, comment avait il fait se miracle, il pensa que c’été imaginaire que c’été la fatigue qu’il a fait divagué. Mais, un bruit étrange le retira de ses pensés, un bruit qu’il savait très dangereux, il prit son sac et ouvra une poche et prit un objet qu’il sembla utile… Il attendit un moment, et vit dans les buissons un mossewine (genre de sanglier, un peu plus gros qu’un sanglier, sa peau est recouvert de champignon une fois un âge avancé) qui sortit en courant. Calik souffla de soulagement, et posa sa tête contre le tronc, mais a ce moment un gianprey sortit aussi des buissons et attaqua le petit sanglier qui trépassa sous ses coups de griffe, et il se tourna su notre héro qui sentit son adrénaline monter en flèche. Calik lança son objet vers le monstre, l’objet entra en contact et a se moment, cela explosa faisant un énorme boum et un nuage de fumée apparaissais qui empêché de voir plus loin que le bout de son nez. Calik rampa de l’autre coté de l’arbre et espéra que le raptor soit mort, il respira très fort pour ce calmer, puis pour vérifier si il était mort se pencha vers la droite, mais ne vit que de la fumé, alors il se pencha vers la droite. Et la il vit la gueule du gianprey grande ouverte, prête à le déchiqueter. Calik ferma les yeux sa dernière est venue mais un grand bruit se fit entendre et le gianprey s’écroula sur le coté mort. Calik regarda a sa gauche et vis Aleandra arbalète en main, elle venait de faire feu, c’est elle qui a sauver Calik.

- Tu ne peux pas savoir comment je suis heureux que tu sois arbalétrier et non une épéiste comme moi. Fit Calik

- Tu me remercieras plus tard, on doit partir au plus vite, les raptors sont pas loins. Repondit Aleandra.

Calik, avec l’aide d’Aleandra, se coucha sur la civière de fortune et la demoiselle prit la civière et la tira vers le sud, vers le prochain village.

- Calik. Fit-elle.

- Oui. Répondit-il.

- Je suis heureuse de voyager avec toi. Dit-elle.

A ses mots, il y eu un moment de blanc de quelque minute.

- Aleandra, tu sais quoi ? Fit-il.

- Non quoi ?

- Moi aussi. Dit- il en rigolant.

Ils marchèrent pendant 4 heures sans arrêt, puis arriver a la lisière, Calik essaya de se relever et y parvint non sans difficulté. Et ils jetèrent la civière, et commençaient à entreprendre les derniers kilomètres qui restent pour arriver au village de Calista. Ils y arrivèrent au coucher du soleil, et entrèrent dans le village. Ainsi, ils apparièrent que le monde est plus dangereux qu’ils s’y croyaient.



Suite au prochain Chapitre. Chapitre 6 Calista la grande
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel
Modéracoeur
Modéracoeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 909
Age : 29
Mission : Rejoindre quelqu'un
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Les chasseurs de monstres   Jeu 27 Mar - 18:07

Chapitre 6 : Calista la grande



Dès l’arrivé dans la ville, il fallait trouver un endroit où dormir.

- Et cette auberge ? Fit Calik

- Au rat d’égout lubrique… rien que le nom ne me donne pas envie d’y être. Répondit-elle.

- Ou alors celle-ci ? Pointa du doigt Calik

- Aux âmes égarées… Pourquoi pas… Acquiesça-t-elle.

- Alors entrons. Poursuivi Calik

Ils entraient et virent une grande salle commune avec des personnes assissent a table, discutèrent ou battirent les cartes. Aleandra et Calik allèrent demander une chambre à l’aubergiste

- Est-ce qu’on pourrait avoir deux chambres s’il vous plaît ? Fait Aleandra

- Désolé mademoiselle, mais il m’en reste plus qu’une, si sa vous dérange pas de dormir a deux dans le même lit, je vous fais une ristourne pour ce petit désagrément

Calik se mit à rougir devant la situation et fit signe de la tête que non cela le dérangé pas.

- Si, cela me dérange… On ira ailleurs. Fit Aleandra frustrée

- Mais mademoiselle, c’est comme sa partout, vous êtes arrivé a la veille des jeux de Calista, il n’y a plus de places dans aucune auberge. Rétorqua l’aubergiste.

- Ah bon, désolé je ne savais pas. Répondit elle confuse.

- Ben oui, ici, a la table du fond, voici l’équipe de Rotalia, dit les Faucons avec leurs armures jaunes. Fit-il.

- En quoi consistent ces jeux ? Fit Calik

- C’est un grand tournoi, où tous les peuples du monde participent, cela ce fait en plusieurs manches et en divers jeux. Exemple, les Faucons, ici présents, sont champions à la Wyvernaball. Ce jeu consiste à envoyer une balle dans une cage tenu par un joueur de l’équipe adverse avec n’importe quelle partie du corps. Ils l’ont remporté seize fois d’affiler. Mais y a aussi d’autres épreuves, la course, la chasse de monstre et bien sur les combats à l’épée, aux marteaux, tire à l’arc et à l’arbalète. Raconta l’aubergiste

- Ah ouais comme même, c’est un grand rassemblement. Fit Calik.

- Chaque année, on rassemble plus de cinq millions de personnes. Répondit-il avec fierté.

- Bon ben, on va rester ici comme même, on va aller s’installer dans notre chambre. Fit Aleandra

Calik et Aleandra prirent leur affaire et monta à l’étage et entrèrent dans leur chambre, elle fut assez grande à leur surprise.

- Si tu ose quoi que se soit, je te jure que tu auras plus tes dents pour mâcher ta salade ou ta viande !!! Fit Aleandra.

- Mais…Euh…Non… Bafouilla Calik.

Calik enleva son armure et s’habilla autrement, puis fixa Aleandra qui lui rendit son regard par un regard un peu sévère

- Ah oui désolé. Fit Calik et à ces mots il se retourna et Aleandra pu se dévêtir

Après s’être changer, ils descendirent dans la salle où il avait tout le monde et commanda à manger a une table.

- Demain on va un peu visiter, j’ai envie de voir un peu ces jeux, et toi tu veux faire quoi ? Proposa le garçon

- Moi aussi, j’ai envie de voir les tirs à l’arc et à l’arbalète. Acquiesça la jeune fille.

- Voilà jeunes gens, deux plats du jour et une pleine carafe d’iliasse (boissons sucré). Fit l’aubergiste.

Ils mangèrent tranquillement leur plat, puis voyant qu’il commencer à faire noir, ils décidèrent d’aller se coucher et Calik se coucha le premier malgré toutes les menaces d’Aleandra si une partit de son corps touché exprès ou pas le corps de la demoiselle.



Fin du chapitre 6, suite dans le chapitre 7 : Les jeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les chasseurs de monstres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les chasseurs de monstres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 14e Bataillon de Chasseurs
» 1er Bataillon de Chasseurs Portés
» Histoire des chasseurs à pied
» devise des bataillons de chasseurs
» Nos Chasseurs célèbres.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Kingdom :: Divers :: Chef-d'Oeuvres :: Fan Fics-
Sauter vers: